La perception des autres

Abstract Wallpapers (19)

La nature humaine veut qu’on se pose la question de savoir ce que les autres penseront avant de faire ou de dire quelque chose,de peur de blesser quelqu’un,de peur que l’on interprète mal nos gestes ou nos paroles,de peur que ceux qui compte le plus pour nous ne s’éloigne de nous et nous tourne le dos..alors nous agissons de façon à ce qu’ils ne soit pas blessé.Nous faisons en sorte que l’image qu’ils ont de nous ne change pas; c’est la que je dirai que nous avons tort .

Plaire aux autres signifie faire pour que l’autre aime.Mais, et nous même dans tout cela? Quand on cherche a plaire, on s’oublie souvent, mais tout commence par soi-même. Lorsqu’on est convaincu d’une chose, il nous est plus facile de convaincre les autres.Quand quelque chose nous plait, il est plus facile d’en vanter les mérites. Mais d’abord, pourquoi l’avis des autres compte t-il tellement pour nous? Parce que faisant partie de la société ils deviennent notre société, parce que nous les envions pour ce qu’ils sont ou pour ce que leur vie est, pour ce qu’ils accomplissent de plus que nous; a ce moment là on se concentre sur leur vie. Mais et la notre? n’avons nous pas une vie nous aussi? ne sommes nous pas capable d’accomplir de grande chose? je dirai que OUI! encore mieux,  je rajouterai que l’avis des autres ne compte pas, en tout cas pas lorsque leurs avis n’a pas pour but de nous éclairer. Le monde est cruel,on cherche à se protéger en se disant qu’en évitant de contrarier une personne cela évitera qu’elle nous fasse du mal, au contraire car lorsqu’elle constatera que nos faits et gestes en sa présence sont uniquement pour lui plaire, elle sera la première à en profiter pour nous blesser.  Mais commençons par le vrai sentiment qui nous pousse a élever les autres: quand le moi est encré d’un sentiment d’infériorité lié à tout ce qui peut le créer, défaut physique ou moral,il se renferme sur lui même, mais lorsqu’il ne peut se refermer sur lui, il ne s’ouvre qu’assez pour voir les autres et vouloir lui aussi être vu. Mais, ayant des défauts pour lui insurmontables, il se met a adorer ses idoles..nul!Il faut vivre pour soi en commençant par apprendre à s’aimer,à reconnaitre sa valeur,à ne pas mettre les autres sur l’étage d’en haut pour ne pas se sentir inférieur a eux; il faut juste vivre sa vie pour soi en ne se préoccupant pas de l’avis des autres, de leurs jugements, car en cherchant à les plaire on oublie de se plaire a soi même, et surtout, on oublie que la vie est belle.

Les autres sont ce que nous ne sommes pas, les autres font ce que nous ne faisons pas, ils ont ce que nous n’avons pas et leur vies est différente de la notre. Les autres sont soit plus riche soit plus pauvre que nous,plus beau ou plus intelligent que nous, on ne connait pas vraiment leurs vies, leurs parcours, leurs fiertés et leurs échecs. Ils sont le reflet de la diversité, de la différence, de l’inconnu; c’est également ce que nous sommes pour eux. Nous sommes les autres pour eux…ainsi est faite la vie. Nous naissons seuls parce que nous combattrons seuls. Concentrons nous sur nos vies en allant de l’avant et si l’envie est trop forte de regarder les autres, rappelons nous qu’on ne peut pas tous avoir la même vie. Il faut s’accepter tel que l’on est, ne pas se sous-estimer ni se sur-estimer, mais reconnaitre sa valeur car chacun en a. Sur ce, je dis que les autres sont la pour nous rappeler qu’il faut vivre pour soi, et profiter de la vie car il ne sert a rien de les envier parce qu’au fond, on ne sait jamais vraiment comment ils sont.

Éloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *